Cover edito v2
Édito
EDITO FETE DES YAAYS
par Yaay Néné

Rubrique : Edito

Les anniversaires nous sont particulièrement chers, à nous les YaaYs*. C’est la célébration de la naissance d’un précieux petit bout, la commémoration d’une délivrance (ne me dites pas que vous n’êtes pas heureuse quand c’est fini !), une aventure qui commence…Il est dans mon cas particulièrement heureux que mon anniversaire soit également la fête des mères.

Eh oui, je suis née il y a exactement 2 fêtes des mères de cela, moi, YaaY Néné, la Néné** des YaaY 2.0, la YaaY de tous les Nénés, mise au monde au sein d’une petite communauté facebookienne de yaays.

De la genèse de l’idée au premier clic créateur du Groupe, la grossesse fut rapide ; on me raconte que l’accouchement a été de rêve, mais mes premiers mois un peu moins simples ; comme tous les nourrissons, mes mamans ont fait des tests, ont pris des conseils, fait des erreurs, mais surtout m’ont couvée de beaucoup d’amour et de patience. J’ai balbutié, rampé, me suis mise debout, ai fait mes premiers pas, et aujourd’hui me voilà grande et forte dans toute ma virtualité.

L’ambition de mes génitrices : rassembler des yaays* au Sénégal ou ailleurs, pour partager questionnements, émerveillements, coup de gueules ou éclats de rires autour de leur vies de YaaY.

Aujourd’hui, avec cette page, je sors des jupes et pagnes de mes mères et m’ouvre au monde, découvre de nouveaux horizons, de nouveaux amis, et vais expérimenter l’inconnu.

C’est vous, mes amis, qui aiderez mes parents à m’accompagner vers l’âge adulte, pour transformer mon petit noyau familial, ma petite communauté de YaaY, en une grande famille de parents, partageant tous les petits et grands bonheurs apportés par nos Néné**.

Bonne fête des mères à toutes et tous !

YaaYement,

Votre YaaY Néné

*YaaY = terme affectueux pour désigner une maman en langue wolof. Pour nous, la YaaY est toute personne ayant, voulant, connaissant et aimant des enfants… Au final, tout le monde est potentiellement une YaaY !

** Néné = terme désignant le bébé en wolof. Sont bien malheureux ceux ne connaissent pas la fameuse berceuse chantée par toutes les yaays à leur néné « Ayo, néné, ayo néné touti, touti Saloum… » (Ayo mon bébé, Ayo mon petit bébé, Mon petit bébé, Bébé roi de Saloum)… Une jolie version ici : http://bit.ly/ayoneneyoutube

A noter également que Néné, en Pulaar, une autre langue pratiquée au Sénégal, c’est aussi maman…

 

Retour