Tetine pour bebe avantages et inconvenients
Bébé
TETINE OU PAS TETINE
par Yaay Néné

Rubrique : devenir yaay

La tétine apaise, calme les pleurs et réconforte les nénés.

Un bébé a physiologiquement besoin de téter puisque cela lui apporte du plaisir et de la détente grâce à l’endomorphine (hormone du bien-être) qui est secrétée lors de la succion. La tétine, comme l’allaitement ou le pouce, est donc un bon moyen d’apaiser le stress ou l’énervement de bébé (c’est pour cela que les bébés s’endorment après une tétée), et de lui procurer des sensations de sécurité.

La tétine a aussi un rôle sur la qualité du sommeil : elle facilite en effet l’acquisition des rythmes et de l’auto-apaisement. Les bébés "suceurs" seraient capables plus tôt que les autres de se rendormir la nuit et d’espacer leurs repas nocturnes.

De plus, la tétine diminuerait le risque de mort subite. En effet, la bouche ouverte autour de la sucette diminuerait le risque de reflux et favoriserait la ventilation.

Par contre la tétine, lorsqu’elle est proposée trop tôt, peut compromettre la réussite de l’allaitement au sein. Si, dès ses premiers jours, bébé tète la tétine plutôt que le sein de sa mère, la production de lait sera freinée, pouvant amener l’échec de l’allaitement.

La tétine n’est pas non plus sans conséquences sur le plan psychologique : donner une tétine au moindre pleur de bébé, c’est lui proposer la solitude plutôt que le réconfort et l’écoute de ses parents. Peu à peu, la totote devient un rempart contre le monde extérieur. L’enfant se réfugie derrière sa tétine et cela peut retarder la communication.

Aussi plus l'enfant sera sevré tardivement de la tétine, au-delà de 2-3 ans, plus il aura des risque de développer des déformations bucco-dentaires de type béance antérieure (les incisives et les canines, dans certains cas les prémolaires du haut, ne sont pas en contact avec celles du bas) dues à la succion du pouce, doigt ou tétine.

Donc tétine oui mais pas dès les premiers jours de néné ni au delà de 18 mois. 

Le plus des yaays

1. Donner quelque chose à manger à votre néné quand il pleure ou boude parce qu'il n'a pas sa tétine.

2. Préparer psychologiquement votre néné à l'arrêt de la tétine en lui donnant une date d'arrêt: exemple le jour de son anniversaire.

3. Donner le doudou au lieu de la tétine quand néné se réveille en pleurs la nuit.

Retournez en haut